Oralité classique et amiable préalable obligatoire : des précisions

En l’absence de formalisme particulier pour se référer à des écritures, la partie qui, hors le cas d’un refus opposé par le tribunal, dépose un dossier comportant ses écritures au cours d’une audience des débats à laquelle elle est présente ou représentée. Le tribunal doit répondre aux écritures du demandeur évoquant des tentatives de résolutions amiables.

en lire plus

Auteur d'origine: Dargent
Loi protection de l’enfance : les apports des dépu...
La nouvelle programmation en matière d’aide publiq...
 

Commentaires

Pas encore de commentaire. Soyez le premier à commenter
Déjà inscrit ? Connectez-vous ici
Invité
lundi 15 juillet 2024

By accepting you will be accessing a service provided by a third-party external to https://avocatadjedj.fr/